Les sportifs ne négligent aucune phase de leur entraînement puisque les répercussions peuvent être désastreuses. Il suffit d’une erreur pour que l’ensemble de la préparation soit remise en question. C’est pour cette raison qu’il est impératif de se pencher sur la nutrition sportive. Cette dernière est donc déclinée en plusieurs étapes que vous devez respecter le plus possible.

Soyez extrêmement vigilant à propos de votre alimentation

La nutrition sportive est particulièrement importante. Que vous soyez un novice ou un expert, il est préférable de ne pas faire l’impasse sur votre alimentation. Celle-ci aura des répercussions négatives si vous n’êtes pas vigilant. Il y a de grandes chances pour que les performances ne soient pas celles escomptées. Quel que soit votre niveau d’activité physique, vous devez donc vous pencher sur ces trois phases puisque les besoins énergétiques seront différents à chaque fois. Bien sûr, vos objectifs impacteront vos décisions, car, si vous êtes un adepte de la compétition, la dépense calorique sera beaucoup plus forte. Il sera indispensable d’identifier vos envies et surtout vos besoins.

Avant une activité sportive, il est préférable de prendre un repas léger

Avant un effort conséquent ou une compétition, il est préférable d’opter pour un repas léger. Ce dernier pourra être composé de céréales complètes, de fruits, de légumes, car ces ingrédients apportent tout le nécessaire pour vous aider à tenir sur la durée. Cette phase ne doit pas négligée, car si l’apport en calories est trop faible, vous pourriez rapidement être confronté à des difficultés que vous soyez un spécialiste du running, du tennis, du hand-ball ou encore du football. La nutrition a aussi une importance capitale pendant l’effort et, si certains optent pour des en-cas, d’autres misent leur stratégie sur l’hydratation. Cette dernière est primordiale puisqu’elle permet d’oxygéner le cerveau ainsi que les muscles.

Ne négligez pas l’hydratation pendant votre activité sportive

De nombreux novices ne connaissent pas l’impact de cette hydratation, pendant un effort vous pourrez pratiquement perdre un litre d’eau. Cela entraîne une diminution de 20 % des capacités physiques, il est donc indispensable de boire régulièrement afin de lutter contre cette perte. Dans certains cas de figure, les conséquences sont encore plus fortes, car si votre corps n’est pas hydraté, vous pourriez être la cible de troubles cardiaques et même d’un malaise. Vous devrez jeter votre dévolu sur une bouteille d’eau classique si votre effort est inférieur à 60 minutes. Au-delà, il sera envisageable d’ajouter quelques vitamines, mais cela n’est pas indispensable. De nombreux sportifs optent uniquement pour l’eau minérale.

Après l’effort, la récupération sera indispensable

La nutrition sportive dispose d’une troisième phase qui consiste à récupérer après un effort plus ou moins élevé. Pour une activité intense, vous serez invité à opter pour des apports caloriques spécifiques avec notamment des glucides. Inutile de déguster un plat de pâtes, car ce repas serait beaucoup trop lourd. Pendant l’effort, votre système digestif est déjà perturbé, il est donc judicieux de ne pas le solliciter davantage. Vous pourrez éventuellement opter pour une boisson spécialisée dans la récupération.

Pin It on Pinterest

Share This